12 novembre 2007

C'est Noël...

Amusante méprise temporelle due à la présence prématurée de neige sur les trottoirs, les cheminées et les autos des allemands locaux, à la réorganisation subite des rayons des grands magasins et des vitrines alentours depuis Halloween et à la lente mais sûre résurrection des tubes immémoriaux sur les ondes voisines, à savoir: Last Christmas de Wham! et Driving home for Christmas de Chris Rea. Bref, vous ne vous en êtes peut-être pas encore rendus compte, mais le marketing implacable y a pensé pour vous et voilà: c'est Noël (dans encore une bonne quarantaine de jours, mais on compte large, dans la vente). Il serait temps de penser à ce que vous allez offrir à ceux que vous aimez, non? On ne voudrait pas vous donner mauvaise conscience, mais ces personnes, dans les publicités, elles, elle ne font qu'y penser et ont même entamé des actions dans ce sens. Il serait bête que par inadvertance, vous ratiez le dernier iPod Touch du magasin, la dernière promotion sur les brosses à dents électriques ou la subtile hausse des prix début décembre. Et si vous êtes un chacal sans famille, amis, foi, ni loi, soyez heureux: il y a une remise monstre sur les vacances à Ibiza dans les dernières semaines de l'année. Allons, soyez gentils, consommez! Vous vous êtes serré la ceinture suffisamment longtemps, le moment est venu de faire dégorger les bourses (il y aurait un double sens hors de propos dans cette dernière phrase que cela ne m'étonnerait pas).

cadeauLe zombie moyen parcourt alors les rues et les magazines à la recherche du cadeau ultime, celui qui restera plus longtemps dans le cœur de ceux à qui ils l'offriront que sur eBay. Je l'ai déjà dit plus haut, je le répète, reformule, en question: l'iPod (une quelconque de ses variantes bigarrées) serait-il le cadeau mondial? A en voir le nombre de badauds déambulant dans le métro avec leurs petits écouteurs blancs, autistes numériques, les vagues précédentes ont déjà bien profité. Pour le non-technicien, reste l'écharpe en poil de lama. Ou alors le vibromasseur. L'Allemagne, pays de l'ouverture et de l'hybridation saucisse-bière, nous encourage en ce sens en laissant aux sex-shops pignon sur rue et comme les néons sont rouges et que c'est Noël, on ne fait pas attention. Les plus distraits penseront avoir acquis, pour une somme modique, une bougie fantaisie électrique, mais non. Ou alors un calendrier. Les calendriers nous envahissent déjà, début novembre. Franchement, ça m'apporte quoi, de savoir quel jour on sera dans un an? Mais ce n'est pas grave, le calendrier est un support artistique, si. On met des photos de pâtes alignées sur un torchon et paf, voilà le calendrier italien. Des photos de fromages, pouf, calendrier français. Des photos de ... oui, vous avez compris le principe du calendrier allemand. A la croisée des magasins susdits et des librairies traditionnelles, le calendrier ar-tis-ti-que. Oui, la dame à la poitrine opulente, au grain de peau fascinant et au regard langoureux est toute nue, sur la photo, mais c'est de l'ART, la preuve: la photo est en noir et blanc. Multipliez par 12, voilà, à 3 euros la page au moins, c'est rentable.

Sinon c'est Noël parce que j'ai à nouveau un vrai travail. Certes, toujours au même endroit, mais bon, ça m'occupe, en attendant mieux (ou Noël). Alors ne m'en veuillez pas si je suis moins prolixe dans les temps qui viennent. Mon cerveau recommence à fonctionner comme avant, enfin non, bref, ça fait mal, parfois, ces hémisphères qui s'activent, longtemps oubliés. Mais je suis content d'avoir écrit, entre temps, je crois que je vais continuer, tiens. Parce que l'histoire n'est pas finie. Celle-ci sur Noël, si. L'autre, la Grande, c'est un roman-fleuve. Le dernier épisode me plaît bien, mais je ne peux pas le raconter ici, peut-être plus tard. Je garde les bons trucs au chaud pour quand la bise sera venue, c'est mon côté... coyote...

Posté par kookabura77 à 23:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur C'est Noël...

Nouveau commentaire